CLOUCLOU

Author
Recettes

RADIATORE DU PECHEUR A L’AIL ET AU CORAIL D’OURSIN

Cette recette de pâtes à l’ail du Sud de l’Italie est ici revisitée en une version « pêcheur » avec du corail d’oursin et de la poutargue. C’est un plat aux saveurs marquées dont la principale difficulté réside dans l’obtention d’ingrédients peu faciles à trouver, à moins d’être pêcheur…

La poutargue : il s’agit d’œufs de mulets séchés, un genre de « caviar » de Méditerranée traditionnellement produit à Martigues, que l’ont peut trouver en épicerie fine, parfois enrobés de cire pour la conservation.

Les oursins, quant à eux, sont bien meilleurs lorsqu’ils sont consommés juste après leur pêche. Mais encore faut-il trouver un courageux pour aller les ramasser : la pêche aux oursins est en effet uniquement autorisée du 1er novembre au 15 avril, lorsque l’eau est bien froide ! Après les avoir ouvert et vidé, on consomme les parties orangées qui sont au nombre de 5 « tranches » par oursin et que l’on appelle couramment le corail.

recette Flo 1

Ingrédients pour 3 ou 4 personnes:

  • 1 paquet de Radiatore tomates-basilic Clou Clou;
  • 1 douzaine d’oursins fraîchement pêchés (attention à bien respecter les quotas, la taille minimale et les périodes de repos biologique si vous allez les chercher vous-mêmes !);
  • 3 ou 4 belles gousses d’ail dégermées;
  • une dizaine d’olives noires dénoyautées;
  • Un petit piment rouge pas trop fort (facultatif);
  • 3 à 4 cuillerées à soupe de vin blanc;
  • Une bonne pincée d’herbes de Provence;
  • 2 feuilles de laurier pour la cuisson des pâtes;
  • Quelques fines tranches de poutargue qui peuvent être remplacées par des copeaux de parmesan si besoin;
  • 5 cuillères à soupe d’huile d’olive;
  • Quelques tours de moulin à Poivre.

 

Commencer par rassembler et préparer les ingrédients. Cette recette est rapide à faire mais demande un peu d’organisation, notamment pour enchaîner les cuissons. Avoir tous les ingrédients prêts et à portée de main facilite le travail.

 

Préparation :

  • Dénoyauter les olives et les couper en rondelles;
  • Dégermer les gousses d’ail, les écraser pour qu’elles expriment tout leur goût avant de les hacher grossièrement;
  • Détailler très finement le piment en prenant soin d’enlever les graines;
  • Ouvrir et vider les oursins, récupérer le corail. Mettre de côté une dizaine de belles “tranches” pour la décoration des assiettes.

recette Flo 3

Cuisson :

Commencer par faire cuire les pâtes dans un grand volume d’eau légèrement salée auquel on aura rajouté les feuilles de laurier. Pendant ce temps, dans une poêle ou un wok, faire chauffer légèrement l’huile d’olive avant d’y faire cuire l’ail et le piment. Laisser revenir à feu très doux une minute en veillant à ce que l’ail ne se colore pas, puis rajouter les herbes de Provence, les olives coupées et les coraux d’oursin (penser à en garder pour la décoration!). Déglacer avec le vin blanc, faire cuire quelques minutes supplémentaires, le temps de terminer la cuisson des pâtes qui devra être arrêtée 1 minute avant le temps recommandé sur le paquet. Égoutter grossièrement les pâtes en conservant un peu d’eau de cuisson. Les verser dans la poêle pour y terminer la cuisson en tournant régulièrement afin que tout se mélange bien. Goutter afin de contrôler la cuisson des pâtes, vous pouvez mouiller avec un peu d’eau de cuisson des pâtes si nécessaire.

Enfin, dresser en assiette en ajoutant quelques tours de moulin à poivre, décorer avec les coraux d’oursin réservés, et terminer en râpant de fines tranches de poutargue ou de copeaux de parmesan. Servir rapidement, idéalement accompagné d’un verre de vin blanc de Provence.

 

Bon appétit !!

 

Other

Mais qui donc est CLOUCLOU ?!

Qui suis-je ?

Originaire de Normandie, je suis fils d’agriculteurs. A 30 ans j’ai décidé de prendre un grand tournant dans ma vie professionnelle pour passer de consultant en informatique à maître pastier, soit fabriquant de pâtes artisanales à base d’ingrédient spéciaux depuis 2015. Passionné d’innovations culinaires et particulièrement sensible à l’écologie j’ai eu l’envie de proposer des produits différents d’un point de vue gustatif et performants d’un point de vue nutritionnel. J’ai décidé alors de lancer ma gamme de pâtes sur la base de deux principes : Qualité et originalité.

Depuis janvier 2017, je développe mon activité dans une petite ville des Bouches du Rhône à 20 minutes d’Aix en Provence, Trets, où je suis installée avec ma femme et ma fille.

Mais comment l’idée de fabriquer des pâtes m’est-il venu ?!

Diplômé en 2010 d’une école de commerce, j’ai commencé mon parcours professionnel dans l’informatique en tant que Chef de projets dans le secteur de la comptabilité automatisée. En parallèle, j’ai aussi donné des cours de gestion de projet dans ma précédente école.  Rien à voir avec les pâtes ! C’est en 2015 que j’ai eu un déclic en lisant un article sur les enjeux de l’alimentation pour 2050. J’ai pris conscience que continuer à consommer comme nous les faisons actuellement serait tout simplement impossible. Il faut donc envisager de nouvelles sources d’alimentation et commencer à consommer différemment dès maintenant. L’entomophagie (la consommation d’insectes par l’Homme) a beaucoup retenu mon attention. Comprendre que manger des insectes peut enrayer le réchauffement climatique et apporter de très bons nutriments m’a renversé ! Je me suis donc intéressé de près à l’a transformation des insectes et j’ai eu l’idée d’en faire des pâtes. Mais la réglementation ne permet pas aujourd’hui de vendre des insectes transformés en France. J’ai donc décidé de fabriquer d’autres pâtes avec des farines bio intéressantes d’un point de vue gustatif comme nutritionnel. J’ai beaucoup travaillé sur l’élaboration des recettes pour avoir le bon goût, avec la bonne forme, la plus jolie couleur et les meilleurs apports nutritionnels. Pendant cette phase, j’ai régulièrement fourni les banques alimentaires avec mes tests de pâtes ! J’ai d’ailleurs depuis pris l’engagement de continuer dans ma démarche en les fournissant fréquemment en pâtes.

A ce jour, la gamme contient trois catégories, deux recettes de pâtes « tradition », 2 recettes « naturellement sans gluten » et deux recettes aux « farines anciennes ». Toutes ont été conçues avant tout pour se faire plaisir en mangeant !

Voilà comment est née la marque CLOUCLOU, qui n’est autre que mon surnom, mon nom de famille étant Clouet. On trouve les pâtes CLOUCLOU dans des épiceries indépendantes, des magasins BIO, des primeurs, et bien sûr, sur le site internet http ://clouclou.fr

 

CLOUCLOU profile pic